L’année 2020 a été éprouvante et a fragilisé considérablement nos artistes. Par chance, le milieu artistique s’est vite serré les coudes. De nouvelles formes d’écoute, de soutien, de mise en commun de ressources ou de partage d’informations sont apparues au sein de nombreux organismes. 

Découvrez Nos indispensables de la solidarité qui ont posé des gestes inédits de solidarité et d’entraide au service des membres de leurs communautés.

Merci à notre partenaire pour son généreux don qui permet d’offrir une bourse de 10 000 $ au lauréat de Nos indispensables de la solidarité.

Regroupement
québécois de la danse

Alors que plus de la moitié des artistes en danse songent à se réorienter, le Regroupement québécois de la danse s’empresse d’assurer une relance solidaire de son secteur. En 2020, le RQD et sa directrice générale d’alors, Fabienne Cabado, s’engagent ardemment dans la sphère politique tout autant que sur le terrain, aux côtés d’autres indispensables associations professionnelles.

Les efforts de concertation de l’organisme apportent des solutions concrètes aux préoccupations des membres : relations de travail, inclusion, santé mentale, coopération et mutualisation, enseignement sécuritaire de la danse dans les classes virtuelles et même un plan de relance pour imaginer l’après. Prenant le pouls du milieu, un sondage mesure et documente les répercussions de la crise. Reconnu pour son rôle de catalyseur, le RQD s’associe au mouvement en faveur d’un revenu de base garanti et propose des cotisations solidaires à ses membres.

Le RQD a mobilisé 450 professionnel·le·s de la danse lors de quatre visioconférences au printemps 2020 et suscite toujours plus d’adhésion grâce à son engagement exceptionnel dans la défense des intérêts de sa communauté.

« L’équité, la justice et la bienveillance sont les fondements d’une solidarité nécessaire au plein déploiement de nos imaginaires dansants dans une société ouverte et plurielle. » 

 

— Lük Fleury, coprésident, Regroupement québécois de la danse

Photos (crédits)

1. Les angles morts de la culture : se tenir debout ensemble, rassemblement devant les bureaux du ministère de la Culture et des Communications (2020) © Coralie Muroni – RQD
2. Portail section COVID © Courtoisie RQD
3. Couverture de la bande dessinée Danser, ce n’est pas tout accepter! illustrée par Sarah Arnal
4. Couverture du Lexique commenté Comprendre les enjeux de l’inclusion en danse © RQD Photo : Fade Out | Création et interprétation: Anne-Flore de Rochambeau © Francesca Chudnoff

Théâtre Aux
Écuries

Super Centre de création + Bonjour-Théâtre

Déterminé à ce que la création demeure possible, le Théâtre Aux Écuries instaure une myriade d’actions destinées à aider son milieu. Au carrefour de ces belles idées, un motivant camp d’entraînement s’organise : le Super Centre de création. 

Faisant contre mauvaise fortune bon cœur, le théâtre transfère le temps de salle des spectacles annulés à des laboratoires de création. Il propose des formations aux artistes, bonifie ses résidences et multiplie les occasions de mentorat, instaurant même Bonjour-Théâtre, un service de consultation qui invite les artistes à prendre rendez-vous avec son équipe spécialisée et des partenaires invités. En agissant aussi concrètement pour sa communauté et au-delà, le Théâtre  Aux Écuries met en lumière l’impact qu’a le soutien des démarches émergentes et atypiques sur leur développement.

Le Théâtre Aux Écuries réalise 81 activités dans le cadre du Super Centre, auxquelles participent 927 artistes. Il offre 124 rencontres de mentorat et 28 rencontres sectorielles, en plus d’aider 85 artistes grâce à l’initiative Bonjour-Théâtre. 11 nouvelles équipes sont accueillies en résidences de création. Enfin, ses artistes animent 205 ateliers scolaires et 22 activités grand public en ligne. 

« Notre énergie s’est d’emblée tournée vers les artistes de la relève et des pratiques alternatives. C’est notre responsabilité de créer à leur intention un espace collectif, humain, réactif et nourrissant. » 

 

— Marcelle Dubois, directrice générale et membre du collectif de direction artistique